Retour à la page d'accueil

Tiffany SALVANY

Docteur de l'Université Paris Sud

Dynamique et Physicochimie de la Terre et des Planètes (ED n°143)

UMR 8148 –Interactions et dynamiques des environnements de surface, Laboratoire IDES

Université Paris Sud Bâtiment 504, 1er étage, bureau 117

91405 ORSAY Cedex

e-mail: tiffany.salvany@u-psud.fr



  • ÉVOLUTION MORPHO-STRUCTURALE DE L’ÎLE DE LA RÉUNION (OCÉAN INDIEN)

SALVANY Tiffany, GILLOT Pierre-Yves, LAHITTE Pierre

L’île de la Réunion est constituée de deux volcans boucliers. Le Piton des Neiges (au NW) a connu une activité durant plus de 2 Ma qui se serait terminée vers 29 ka (McDougall, 1971 ; Gillot et al., 1982). La construction du Piton de la Fournaise (au SE) débute vers 0,53 Ma (Gillot et al., 1989) et connaît toujours une forte activité. La période d’activité commune de 0,5 Ma induit un entrecroisement des produits des deux volcans dans la zone dite de « l’Entre-Deux ».

Construction volcanique et démantèlement s’y livre une compétition importante dans un contexte climatique tropical. Le fort niveau d’érosion et les profondes entailles qui en résultent offrent l’opportunité d’accéder aux structures internes et d’en quantifier la dynamique de construction.

L’objectif de cette étude est de préciser les conditions d’édification des reliefs volcaniques de l’île afin de quantifier les volumes de produits émis et érodés au cours du temps et de corréler les taux de démantèlement des différents secteurs aux régimes climatiques contrastés que connaît l’île.

Peu d’unités morpho-structurales disposent d’un échantillonnage sérié voire même simplement d’une contrainte chronologique en sommet et base de séquence. Pour cela, nous avons effectué un nouvel échantillonnage lors d’une mission de terrain dédiée à cette problématique. Des datations K-Ar ont permis de contraindre ces unités ainsi que les massifs non encore datés du Piton des Neiges.

L’analyse morpho-structurale est abordée à partir d’images satellites et de données topographiques (MNT). Cette étude est basée sur la caractérisation morphologique des rivières de l’île et de leurs bassins versants (répartition des réseaux hydrographiques, calcul des volumes des différentes vallées).

Elle consiste également à reconstruire les différents édifices volcaniques qui se sont succédés sur l’île. Nous basons notre travail sur les directions de plus grande pente des surfaces structurales préservées, elles sont considérées comme révélatrices des directions d’écoulements laviques moyens et convergents vers les paléo centres éruptifs. À partir de ce principe, les différentes unités volcaniques, vestiges morphologiquement cohérents d’une phase de construction, ont donc pu être identifiées, la position de leur centre éruptif théorique définie et leur volume et taux de construction calculés. Il ressort une variabilité sensible de ces derniers depuis un taux minimum pour l’île haute dans sont ensemble : 1 km3/ka jusqu’au valeur haute du taux actuels du Piton de la Fournaise (20 km3/ka, Staudacher et al, 2005) en passant par des taux intermédiaire tel que le massif du Brûlé St François : 3km3/ka.

Couplée avec l’étude morphologique des vallées, nous pourrons évaluer les volumes érodés et donc déterminer les taux de démantèlements des différents secteurs de l’île.


FORMATION

  • Cursus :

2004-2009 : Doctorat : Evolution morpho-structurale des volcans intra-plaques océaniques : exemple de lîle de la Réunion.

2003-2004 : DEA Géodynamique et physique de la Terre, filière Tectonique active, Université Paris Sud, Orsay

2002-2003 : Maîtrise Sciences de la Terre et de l’Univers, Université Blaise Pascal, Clermont Ferrand

2001-2002 : Licence Sciences de la Terre et de l’Univers, Université d’Orléans-la Source.

2000-1999 : DEUG de Sciences de la Terre et de l’Univers, Université d’Orléans-la Source

  • Travaux de recherche, Mémoires :

Évolution géologique et géomorphologique de la presqu’île de Tahiti (Taiarapu) (Archipel de la Société, Polynésie Française, Mémoire de DEA , 67 pp, 2004

Contribution à la caractérisation pétrographique et géochimique des produits de l’éruption de 1600 du volcan Huaynaputina (Pérou), Mémoire de TER, 2003, 35 pp.

Caractérisation pétrographique et chimique des laves provenant des champs géothermiques de Bouillante (Guadeloupe) et du Lamantin (Martinique), Mémoire de Licence, 2002, 48 p

  • Stage de Terrain :

2003-2004 : Tectonique et plissements, Corbières

2002-2003 : Cartographie en domaine volcanique dans le Mont-Dore.

Étude de zone structurale profonde, Espagne Rosas,

2001-2002 : Cartographie en domaine sédimentaire, Corbières.

2000-2001 : Initiation à la cartographie en domaine sédimentaire, Ariège

  • Stage en entreprise :

2003 : B2EG, hydrogéologie, Issoire

2002 : Compagnie Française pour le développement de la Géothermie et des énergies nouvelles (CFG), Orléans


Retour à la page précédente